Les dépenses moyennes liées à l’assurance animaux

Une assurance animaux comme toute autre prestation touchant ce domaine conduit à un déboursement de fonds périodique en payant la prime ou la cotisation. Néanmoins, cette dépense est considérablement réduite par rapport au paiement des frais vétérinaires qui ont connu une hausse surprenante ces dernières années.

Dépenses pour les animaux domestiques courants

Une assurance animaux couvre la responsabilité civile de son propriétaire. Toutefois, la branche qui attire le plus les propriétaires est celle liée à la couverture de la santé de l’animal. Récemment, les études faites à travers les demandes de devis en utilisant les comparateurs ont montré que ce sont surtout les chiens et les chats que les gens souhaitent couvrir.

Cette année, il a été indiqué qu’en moyenne les fonds dépensés pour couvrir le premier type d’animal se trouvent aux alentours de 228 euros tous les ans pour un souscripteur. En ce qui concerne les chats, cette dépense se situe dans les environs de 197 euros annuellement.

Durant une année, la consultation d’un vétérinaire, la vaccination ou une éventuelle hospitalisation conduisent au paiement d’une somme nettement élevée que celles précédemment indiquées. C’est ce qui fait que l’assurance animaux intéresse de plus en plus de gens.

La prime et les risques couverts

Dans une assurance animaux, la prime et les risques couverts sont très variables. La cotisation à payer est fixée selon le type d’assureur, la formule choisie, les caractéristiques de l’animal et les sinistres contre lesquels le maitre se prémunit.

La dépense mensuelle moyenne d’environ 19 euros pour un chien et 16,4 euros pour un chat montre que la répartition de cette cotisation n’occupe pas une part importante du revenu des ménages. Pourtant, la souscription d’une assurance animaux apporte une garantie du bien-être de l’animal lorsqu’il profite de tous les soins qui lui sont nécessaires quand il est malade.

Le profil type de souscripteur en assurance animaux

L’assurance animaux est désormais proposée par plusieurs nombres d’établissements assureurs. Cependant, les souscripteurs ne sont pas rares non plus actuellement. Parmi ces demandeurs, les informations tracées au niveau des simulateurs ont indiqué que ce sont des femmes qui occupent une part importante du marché.

Les souscripteurs les plus fréquents

Pour le cas des assurances touchant le domaine de l’immobilier ou les véhicules, ce sont surtout les hommes qui prennent majoritaire l’initiative de faire la souscription. Cependant, en ce qui concerne l’assurance animaux, les femmes sont les plus intéressées à faire une demande de devis en ligne envisageant de couvrir leur animal de compagnie.

Que l’individu appartenant à ce sexe vive en foyer ou en solitaire, il est plus sensible à ce que peut subir la bête notamment en ce qui concerne sa santé. Les coûts des soins ne sont plus accessibles à tout le monde comme ils l’étaient autrefois. Les tarifs des vétérinaires ont connu une hausse significative.

La souscription d’une assurance animaux constitue l’un des moyens permettant de se prémunir contre les risques de faire trop de dépenses pour maintenir l’assuré en bonne santé. La prime à payer annuellement n’est pas aussi élevée par rapport à la totalité des sorties de fonds à verser au vétérinaire durant une année.

Les animaux fréquemment assurés

Une assurance animaux concerne surtout les chiens et les chats. La majorité des formules proposées sur le marché s’orientent vers ces mammifères bien qu’ils ne sont pas les seuls animaux de compagnie de l’homme.

Dans cette catégorisation, sachez également que les femmes souscrivent le plus d’assurance animaux pour les minettes par rapport aux hommes. C’est pareil en ce qui concerne le cas des toutous même si le pourcentage tend à se rapprocher. Même chose avec les lapins qui font rarement l’objet d’une demande de couverture par rapport aux deux êtres indiqués précédemment.

L’assurance santé pour animaux ne cesse de prendre de l’ampleur

Depuis quelques années, l’assurance animaux ne cesse de prendre de l’ampleur pour couvrir les dépenses relatives à leur santé. Actuellement, différentes raisons expliquent ce fait, dont la hausse des tarifs fixés par les vétérinaires.

Pourquoi couvrir ce risque ?

Une assurance animaux permet de couvrir différents types de risques. Les dommages susceptibles d’être causé à autrui ou à ses biens peuvent faire l’objet d’une couverture. Cependant, dans cette branche, ce sont les sinistres liés à la santé de leur chien ou de leur chat qui inquiètent le plus les gens.

Différents facteurs se trouvent à l’origine de ce fait. Tout d’abord, le coût des soins auprès des vétérinaires a connu une hausse allant jusqu’aux alentours de 72 % durant une dizaine d’années.

Un animal de compagnie a besoin d’être vacciné pour ne pas développer une maladie ou afin de ne pas en transmettre à l’homme. Les accidents dont il peut avoir doivent être considérés surtout pour les toutous et les minettes qui ne prennent pas la peine de regarder avant de traverser la route. Une assurance animaux permet d’avoir de l’indemnisation en soignant la bête si ces risques surviennent.

L’existence de diverses formules

Les assureurs qui ont choisi de faire figurer l’assurance animaux parmi leurs offres ont augmenté en nombre ces dernières années. Les formules proposées ne cessent pas non plus d’augmenter, car chaque propriétaire a ses besoins spécifiques.

Les prestations proposées dans la branche de l’assurance animaux varient en tenant compte des caractéristiques de l’animal, de sa race ou de son âge. Les sinistres vis-à-vis desquels les maitres souhaitent se protéger existent en nombre considérable. Certains d’entre eux se limitent à des soins courants, mais il y en a ceux qui tiennent également compte d’un éventuel accident nécessitant une intervention chirurgicale.