Les dépenses moyennes liées à l’assurance animaux

Une assurance animaux comme toute autre prestation touchant ce domaine conduit à un déboursement de fonds périodique en payant la prime ou la cotisation. Néanmoins, cette dépense est considérablement réduite par rapport au paiement des frais vétérinaires qui ont connu une hausse surprenante ces dernières années.

Dépenses pour les animaux domestiques courants

Une assurance animaux couvre la responsabilité civile de son propriétaire. Toutefois, la branche qui attire le plus les propriétaires est celle liée à la couverture de la santé de l’animal. Récemment, les études faites à travers les demandes de devis en utilisant les comparateurs ont montré que ce sont surtout les chiens et les chats que les gens souhaitent couvrir.

Cette année, il a été indiqué qu’en moyenne les fonds dépensés pour couvrir le premier type d’animal se trouvent aux alentours de 228 euros tous les ans pour un souscripteur. En ce qui concerne les chats, cette dépense se situe dans les environs de 197 euros annuellement.

Durant une année, la consultation d’un vétérinaire, la vaccination ou une éventuelle hospitalisation conduisent au paiement d’une somme nettement élevée que celles précédemment indiquées. C’est ce qui fait que l’assurance animaux intéresse de plus en plus de gens.

La prime et les risques couverts

Dans une assurance animaux, la prime et les risques couverts sont très variables. La cotisation à payer est fixée selon le type d’assureur, la formule choisie, les caractéristiques de l’animal et les sinistres contre lesquels le maitre se prémunit.

La dépense mensuelle moyenne d’environ 19 euros pour un chien et 16,4 euros pour un chat montre que la répartition de cette cotisation n’occupe pas une part importante du revenu des ménages. Pourtant, la souscription d’une assurance animaux apporte une garantie du bien-être de l’animal lorsqu’il profite de tous les soins qui lui sont nécessaires quand il est malade.