Les critères de choix d’une assurance animaux

Une assurance animaux ne se choisit pas seulement selon le type de risque que vous aimeriez couvrir. Il existe un certain nombre de paramètres devant entrer en jeu avant de prendre une décision d’opter pour une formule donnée.

La prime à payer

En contrepartie de la couverture des risques liés à la santé ou aux actes d’un animal de compagnie, un contrat d’assurance animaux conduit au paiement d’une cotisation. Le versement se fait couramment par mois.

Son calcul se base sur le type, la race, l’âge, l’état de santé, mais il peut aussi être influencé par de nombreux facteurs. Avant de souscrire une assurance animaux, il est nécessaire de comparer la valeur qui lui correspond pour différentes formules et auprès de divers assureurs. Les prestations proposées permettent de différencier celles basiques et celles à plusieurs garanties.

Le fait de se renseigner auprès de divers établissements vous aide à avoir suffisamment d’information sur la question. Cependant, actuellement, il existe aussi un outil portant le nom de simulateur permettant de réaliser cette comparaison en quelques clics seulement sur internet. Le but de la considération de ce critère de choix est  que vous ne sortiez pas perdant dans cette transaction en payant plus et en ne recevant que peu d’indemnisation.

Vérifier le taux de remboursement

Avant de prendre une décision de se prémunir de certains risques à travers à une assurance animaux, il est également préférable de vérifier le taux auquel le remboursement sera effectué. Il est très variable en fonction de chaque formule proposée. Celui-ci se situe couramment entre 50 et 100 %.

Il dépend du contrat que vous envisagez de signer et il détermine également la prime à payer. Avant toute prise de décision d’opter pour une offre, il est important que vous sachiez faire balancer la somme à verser mensuellement et ce dont vous bénéficierez en cas de sinistre.

Par railleurs, le plafond de remboursement constitue une autre donnée à maitriser avant de vous orienter vers un produit dans une assurance animaux. La prise en charge en cas de survenance de risque est limitée à la valeur qui lui correspond.

Les animaux les plus assurés cette année

L’assurance animaux permet de couvrir une grande variété d’animal de compagnie. Ces bêtes se différencient par leur taille, leur race ou leur type. Cependant, les plus assurés d’entre eux sont les chiens et les chats si l’on se réfère à l’usage des comparateurs en ligne cette année.

Les animaux les plus couverts 

Les renseignements que les particuliers font entrer en souhaitant avoir un devis ont permis de déduire que les offres d’assurance animaux tournent surtout autour de certaines espèces. Les chiens occupent un pourcentage élevé sur le marché. En ce qui concerne les chats, ce sont ceux de gouttières qui prennent une part importante dans les demandes.

En outre, il faut savoir que la tendance actuelle est de prendre soin de son animal domestique que celui-ci soit de race ou non. L’assurance animaux n’intéresse que peu de gens qui disposent de lapins, de reptiles, de poisson, d’oiseaux ainsi que d’autres animaux.

Pourquoi couvrir les chiens et les chats ?

Il existe de nombreuses raisons qui expliquent que ce sont ces deux catégories de mammifères que les gens ont tendance à couvrir par une assurance animaux.

Dans un premier temps, sachez qu’il s’agit des deux êtres que les hommes aiment le plus avoir comme animal de compagnie. Actuellement, la France compte plus d’une dizaine de millions de chats et dans les environs de sept millions de chiens se répartissant au niveau de différents foyers.

Ensuite, ces bêtes demandent beaucoup de soins si leur propriétaire souhaite qu’elles restent en bonne santé. Elles ont besoin d’être vaccinées et si elles tombent malades, la consultation d’un vétérinaire s’impose pour les ausculter ou les examiner. Les accidents ne sont pas à supprimer de la liste car ils peuvent survenir n’importe quand.

Une assurance animaux permet d’être  remboursée en faisant des dépenses liées à chacune de ces situations.

La souscription d’une assurance animaux est-elle obligatoire ?

L’utilisation d’un véhicule incluant automobile et moto conduit à une obligation de souscrire une assurance, du moins pour celle relative à la responsabilité civile. C’est la loi qui l’impose. Cependant, est-ce que la souscription d’une assurance animaux est-elle également obligatoire ?

Pour la responsabilité civile                                           

L’assurance animaux n’est pas obligatoire pour couvrir la responsabilité civile du propriétaire par rapport aux dommages que l’animal risque de causer. Néanmoins, vous devriez surveiller de près le comportement de la bête.

Son agressivité et la manière dont son humeur change avec le temps ne doivent pas être négligées. Par ailleurs, c’est le caractère imprévisible de la majorité d’entre eux qui fait que le mieux est de réaliser cette souscription sauf si vous êtes prêt à être responsable de leurs actes.

En cas d’une couverture à travers une assurance multirisque habitation, il est nécessaire de faire part de la présence d’un nouvel animal au sein d’un foyer pour couvrir ces risques. Sinon il est mieux de souscrire une assurance animaux.

Pour le cas d’une mutuelle

Un propriétaire n’est pas obligé de signer un contrat d’assurance animaux pour couvrir les dépenses liées à la santé de celui-ci. Il est tout à fait libre de souscrire ou non pour la formule se trouvant dans cette catégorie.

Néanmoins, encore une fois, il est utile de savoir que le coût d’une consultation, d’une hospitalisation, d’un traitement, de la vaccination ou d’une intervention chirurgicale est cher. Le mieux est définir les caractéristiques de la bête en question, si celui-ci risque de conduire à un important déboursement de fonds ou non.

Pour le cas d’un chien ou d’un chat, il devrait être couvert par une assurance animaux, car dans la plupart des cas leurs soins sont onéreux. Du moins, si vous aimeriez qu’il reste en bonne santé, le paiement de la prime n’est rien en comparaison du montant à allouer à ces soins.

La limite géographique en assurance animaux

En assurance animaux, la limite géographique fait partie des principaux critères à vérifier avant de signer un contrat. Elle semble être un petit détail, mais le fait de la négliger risque de conduire à un litige en cas de sinistre.

De quoi s’agit-il ?

Dans le cadre d’une assurance animaux, la limite géographique indique le territoire sur lequel la prise en charge du risque peut s’effectuer. Il est important de le connaitre à l’avance pour une formule donnée surtout pour les personnes qui ont l’habitude de voyager avec leur animal.

Dans certains cas, le risque n’est couvert que dans la ville de France. Cependant, il a des circonstances où les villes voisines et certains pays à l’étranger sont également pris en compte. La seule vérification du tarif à payer et des garanties ne suffisent pas pour éviter de ne rien gagner dans cette opération.

Une assurance animaux qui ne permet pas d’avoir de l’indemnisation pour une intervention chirurgicale ayant lieu dans une région en dehors de la limite n’est pas profitable.

Pour quelle offre ?

La considération de ce paramètre doit notamment avoir lieu lors de la souscription d’une assurance animaux couvrant les dépenses relatives à la santé. Durant un voyage à l’étranger, nul ne sait ce qui peut arriver à la bête. Les maladies comme les accidents peuvent survenir à tout moment sans vous donner le temps de rentrer pour voir votre vétérinaire.

Le coût des soins à réaliser peut être aussi très variable selon l’endroit où vous vous trouvez au moment du sinistre. Dans le cas où celui-ci est trop élevé, vous pouvez nécessiter une indemnisation pour ne pas vous trouver dans une difficulté financière.

Dans une situation où l’assurance animaux ne prend pas en charge des soins effectués en dehors d’une zone préalablement définie, il se peut que vous ne soyez pas remboursé.